Qui sommes-nous ?

Introduction

Rouen est pour beaucoup de nouveaux arrivants, une ville un peu à part. Il n’y a pas si longtemps encore les joueurs nouvellement arrivés, constitués en majorité d’étudiants, ne trouvaient pas aisément de structures pour assouvir leur passion : Le jeu.

Qu’il s’agisse de jeu de rôles ou de jeux de société, les groupes rouennais déjà constitués n’étaient pas facilement visibles, parfois cantonnés à leur école.

La volonté de notre association, les Rôlistes Rouennais, est de combler ce vide. Pour cela, plusieurs projets sont en cours de réalisation, de discussion, que ce soit un projet strictement propre aux Rôlistes Rouennais ou en partenariat avec d’autres associations locales.

Nous allons détailler plus spécifiquement notre association. Vous faire découvrir le monde ludique qu’elle veut véhiculer, pour finir par parler des différents projets effectués ou en cours.

Qu’est-ce que le jeu de rôle ?

L’image du jeu de rôles

Le Jeu de Rôles a connu une phase de diabolisation comme actuellement le jeu vidéo.

Pourtant ce loisir est utile dans le développement de sa personnalité sous bien des formes. On voit par exemple dans les séminaires d’entreprises des simulations de situation pour travailler la cohésion d’une équipe. Quand les enfants dans la cour de récréation jouent aux indiens et aux cowboys, c’est aussi une forme de jeu de rôle et elle permet de développer leur imagination.

Le jeu permet aussi d’améliorer grandement la compréhension pour les enfants des cours dispensés par les instituteurs. Nous avons notamment pu l’observer lors d’une collaboration avec une école primaire (nous en parlerons un peu plus bas).

Oui mais plus précisément

Il s’agit d’un jeu de société coopératif à mi-chemin entre le théâtre d’improvisation et le cinéma. Une séance de jeu de rôle se déroule autour d’une table où se retrouve un Conteur, qui aura le rôle de scénariste et de metteur en scène, ainsi que des acteurs : les joueurs. Chaque joueur va incarner un personnage qui sera le rôle principal d’un film imaginaire. Tous les joueurs vont devoir interpréter le rôle qu’ils auront choisis mais, à la différence du cinéma, il n’y a pas de textes pré-définis ni de scripts à apprendre. Seul le Conteur connait le contenu de l’aventure. En effet, il devra décrire chaque scène, chaque lieu, chaque personne rencontrée et, de leur côté, les joueurs sont libres d’interagir comme ils le souhaitent.

Ici s’arrête le cinéma, ici commence l’improvisation. Les joueurs vont devoir rebondir sur les descriptions du Conteur afin de déjouer les intrigues, quêtes héroïques ou encore les missions secrètes qui leurs sont proposées.

Le Conteur, quand à lui, devra décrire les conséquences des actions entreprises par les joueurs et faire avancer l’histoire. Cet échange de descriptions et d’actions entre le Conteur et le joueurs mèneront ces derniers jusqu’au bout de l’aventure prévue ou pas.

Parfois les joueurs voudront réaliser des actions complexes qui ne peuvent être résolues par la parole. Sauter par-dessus un gouffre ou encore faire une course-poursuite sont des exemples de ces

actions complexes. Dans de nombreux cas, il n’est pas certain qu’ils réussissent, ils s’en remettront alors aux compétences de leurs personnages.

Pour cela, les joueurs vont lancer des dés et, conformément aux règles du jeu, réussiront peut être leur action et subiront ses conséquences.

Ainsi, la feuille de personnage reprend-elle tous les éléments descriptifs des joueurs sous la forme de statistiques.

Découvrir les jeux de rôles

Il n’est pas forcément évident de se faire une idée de ce qu’est le jeu de rôle, la description ci-dessus vous paraît peut être obscure. En fait, la meilleure façon de découvrir cette activité ludique est de la tester ! Justement, l’association « Les Rôlistes Rouennais » vous propose de découvrir cette passion !

Renseignez-vous sur www.les-rolistes-rouennais.com afin de jouer à une partie de jeux de rôles.

L’origine de l’association

L’association existe de fait depuis plus 2006 dans le paysage normand. A l’origine, il s’agit de l’initiative de joueurs désireux de pratiquer ensemble du jeu de rôles, de trouver de nouveaux joueurs sans nécessairement rejoindre une association. Paradoxe, s’il en est, qui les conduira ensuite à créer «Les Rôlistes Rouennais ».

L’élément fédérateur de tous les joueurs se fera par le biais d’internet et d’un forum (www.les-rolistes-rouennais.com).

Chaque joueur potentiel n’aura qu’à proposer une partie ou signaler lorsqu’il désire jouer pour que d’autres volontaires viennent bientôt rejoindre la partie.

Rapidement, le forum devient un lieu de convivialité, avide de discussions et d’échanges sur le thème du jeu de rôle, puis du jeu dans sa globalité.

Tout aurait pu fonctionner ainsi, si le désir de s’ouvrir encore plus sur l’extérieur ne s’était pas fait sentir. De discussions en véritable réunions des projets ont vu le jour, de simples rencontres ludiques l’envie de monter des évènements de plus grande ampleur s’est manifestée et pour cela il fallait un cadre légal, la mise en place d’assurances, c’est ainsi que l’idée de fonder une association a germé.

La création de l’association

Début janvier 2008, le petit groupe prend la décision de se tourner vers un système associatif pour déposer à la préfecture sa création dès le mois de mars.

Le principe reste le même : un forum, véritable espace de rencontres de joueurs, facilement accessible par tous. L’association devra cependant répondre à un besoin, celui d’organiser régulièrement des évènements, des rencontres ludiques pour tous ses membres, mais aussi regrouper les associations rouennaises pour réaliser un certain nombre d’évènements en partenariat.

L’ouverture d’esprit dont fait preuve les Rôlistes Rouennais depuis le début est toujours de mise et la création d’une association de change pas la donne. Membres et non-membres sont bienvenus sur le forum et la volonté de faire partager notre passion aux novices est toujours présente. L’adhésion à prix libre est symbolique et offre quelques privilèges mais n’a pas caractère d’obligation, elle montre la sympathie pour la démarche et pour les projets de l’association.

Les Rôlistes à l’Université

Dès ses débuts, les membres de l’association ont intégré la notion de réseau et les collaborations ont fusé dès sa création.

La majorité des membres fondateurs étant étudiants, ils se sont naturellement tournés vers l’Université et son vivier d’associations étudiantes. C’est ainsi qu’en octobre 2008, seulement quelques mois après sa création, les Rôlistes Rouennais participent à la Rentrée Culturelle de l’Université.

Ces deux semaines d’activités en faveur des étudiants a pour but de présenter aux primo-arrivants mais aussi les étudiants qui seraient passés à côté les activités des associations étudiantes.

Ainsi, tous les midis des séances de jeux sur les différents campus. C’est alors plus d’une cinquantaine d’étudiants qui se sont amusé et ont ri tout en découvrant l’univers ludique promu par l’association.

Cette collaboration a su évoluer et s’adapter aux besoins de tous. Encore aujourd’hui, les Rôlistes Rouennais se sentent particulièrement concerné par les événements socio-culturels proposés au sein du monde étudiant.

Eduquer la prochaine génération

Comme nous l’évoquions, l’image de ce loisir a été particulièrement terni et il nous a donc fallu redorer son blason et en particulier adopter une démarche pédagogique afin de s’ouvrir à un plus large public.

C’est ainsi que nous avons souhaité orienter cette activité vers les enfants et les adolescents en adaptant notre loisir avec un système de jeu simple et ludique mais surtout en s’appropriant les codes thématiques auxquels ils sont sensibles.

Nous avons donc repris des univers connus, provenant de films, de séries ou de livres de jeunesse dont par exemple One Piece, Naruto, les Schtroumphs, Astérix et Obélix, Harry Potter…

A chaque fois, nous avons inventé des scénarios spécifiques pour de la découverte (pas plus 45 minutes) à la portée des enfants quant à la complexité et bien sûr aux critères de bienséance.

Le System D

Comme nous l’expliquions dans la présentation du jeu de rôle, l’incarnation du personnage (le « roleplay » ) est un élément important du jeu. Néanmoins il faut aussi pouvoir simuler les actions physiques autour d’une table avec un système de jeu.

Afin d’éviter de perdre des joueurs novices, nous avons décidé de développer notre propre système utilisable quelques soit l’univers : Le system D.

Il suffit d’avoir 5 dés à 6 faces (un jeu de Yams trouvable dans toutes les grandes surfaces), quelques feuilles de papier et des stylos.

Vous pouvez vous procurer ce système ainsi que des scénarios sur notre site internet.


Les commentaires sont clos.

Retour en haut ↑